Sri Aurobindo

Sri Aurobindo a approfondit le message des Rishis. Il a réalisé l'Atmamayaloka: la Conscience de Vérité.
Il accompagné de façon "très proche", certains disciples qui ont atteint une grande réalisation, mais qui sont restés inconnus du grand public. Il fut par cela et par sa connaissance des differents yogas, un vrai maitre en Atma yoga.

"Le Divin ne s'offre qu'à ceux qui s'offrent eux-mêmes à la Divinité."  (Sri Aurobindo)
 
"Toutes choses sont des déploiements de la connaissance divine." (Vishnou Pourâna)
 
«Toutes les vérités, même celles qui semblent être en conflit, ont leur validité, mais il faut qu'elles soient conciliées en quelque Vérité plus vaste qui les intègre en soi." (Sri Aurobindo)
 
 
 

Entre la nature matérielle et le Divin sous ses divers aspects, entre l'Absolu et l'âme individuelle,  entre l'unité et la multiplicité, Sri Aurobindo perçoit une continuité dans une parfaite harmonie.
Ainsi les oppositions entre  l'Absolu et le Relatif, l'Esprit et la Matière, la Vie et la Mort, la Connaissance et l'Ignorance, correspondent en fait à des visions d'une même réalité sur (les plans diffé­rents et sous les éclairages diffé­rents ou à des stades diffé­rents de manifestation.
Pour Shrî Aurobindo selon la conception traditionnelle hindoue, il y a « l’origine » non-temporelle du monde, l’Absolu non-différencié (Nirguna Brahman) et Sa Puissance de manifestation, Mâyâ, Shakti, qui, pour lui, n'est autre que Son aspect dynamique, Sa « force d'être qui manifeste son propre pouvoir en action ». C'est pourquoi, comme la Bhagavad-Gitâ, il admet, coiffant celle dualité première, au-dessus de l'Absolu et de la manifestation « à la fois au-delà de l'unité et de la multi­plicité », une entité primordiale, le Purushottama à la fois un et multiple, actif et non-actif, à la fois Être et Devenir.
Il envisage la création un peu comme le font les chrétiens. Nous sommes les participants de l'évolution d'une creation dont le mobile est la Félicité suprême, l'Ananda.
 

Ainsi "Toute la vie est un yoga." Nous retrouvons là un principe essentiel de l'Atma yoga!

Shri Aurobindo attend de ses disciples connus ou inconnus, présents et à venir, qu'ils apportent leur contribution à cette évolution, c'est-à-dire, à la descente du Supramental dans notre monde. A cette fin, il a pendant de longues années entretenu avec ses disciples une correspondance volumineuse dans laquelle il donne des instructions. Celles-ci sont tantôt générales, tantôt destinées à un disciple donné à un moment donné. Ces instructions varient en effet selon les circonstances. Cependant le but reste le même et la ligne générale comporte des éléments permanents, essentiellement de s'ouvrir à la Mère Divine pour qu'elle descende en nous et nous permette ainsi d'orienter et d'accélérer notre évolution. Mais aussi de combiner la vie active et la vie contemplative : « Le fait de rechercher, et éventuellement d'atteindre une vision de moi du monde différente de celle dans laquelle nous agissons actuellement n'est ni une raison, ni une excuse pour nous abstenir d'agir. »