Le Message des Upanishads est :l'identité entre le Brahman et l'âtman.

Le Brahman, c'est l'Absolu impersonnel, c'est la Conscience divine infinie qui crée, préserve et résorbe en lui tout l'univers (à la fin de la période cosmique), et qui se présente à nous de manière matérialisée dans toutes les créatures. Cette conscience divine infinie est identique à l'âtman. L'âtman est ce que notre nature profonde essentielle.

Cette identité est affirmée par les célèbres formules:

  • Tat tvam asi ("Cela c-à-d le Brahman, tu l'es toi-même), Chandogya-Upanishad 6.8.7.
  • Aham Brahma asmi ("Je suis le Brahman"), Brihad-âranyaka-up. 1.4.10.

Le fait que les objets et les personnes ne nous apparaissent pas spontanément dans leur être profond, dans leur âtman, est le résultat de  Mâyâ. Mâyâ est la puissance d'illusion qui fait que nous ne percevons que des informations brutes qui nous sont livrées par les sens et que nous croyons représenter toute la réalité, alors qu'elles ne représentent que la surface de la réalité, et non leur essence, leur âtman.

Le Brahman et l'âtman sont en dernière analyse inconnaissable, mais nous pouvons néanmoins laisser l'âtman se réveler à nous, en accomplissant la Sadhana .

 

Atma upanishad

(traduction : Gaura Krishna)

 

Cette upanishad,, très courte, transmet un enseignement d'Angirasa, l'un des 7 rishis, un prajapati ou créateur de l'humanité, un des 10 fils nés du mental de Brahma.

Considéré comme le prêtre des dieux, il enseigna Brahmavaidya (la connaissance de Brahman) et il est l'auteur de nombre d'hymnes du Rigveda. Cette upanishad relève de l'Atharvaveda.

 

1.- Om. Puis Angiras (dit) : Le purusha est triple, à savoir : l'Atman extérieur, l'Atman intérieur et le Paramatman. Les deux couches de la peau (épiderme et derme), les ongles, la chair, les poils, les doigts et les orteils, la colonne vertébrale, les ongles (de pied), les chevilles, le ventre, l'ombilic, les hanches, les cuisses, les joues, et les sourcils, le front et les bras, les flancs, la tête, les petites veines et les nerfs, les yeux, et les oreilles, etc... : celui qui a ces choses, et qui est né et meurt, est appelé l'Atman extérieur.

2.- Maintenant, en ce qui concerne l'Atman intérieur : en vérité, Il est le Purusha qui, par sa perception de l'air, de l'eau, du feu, de l'air et de l'éther, du désir et de l'aversion, du plaisir et de la peine, de la luxure, de l'illusion, du doute, etc.; qui, par sa perception de l'aigü et du grave (1), du court, du long et prolongé (2), du crié, de l'interrompu abruptement, et du mélangé (3), et qui par sa sensibilité à la danse, à la musique, au vocal et à l'instrumental, à la perte de conscience, au baillement, etc., est le soi qui entend, sent, goûte, pense, comprend, agit et discrimine, dont le signe est la mémoire, (qui étudie) les Puranas, le Nyaya, les Mimansas et les Dharmashastras, et qui distingue le fait d'entendre, de sentir et d'attirer de la généralité des actions : Il est appelé l'Atman intérieur.

3.- Maintenant au sujet du Paramatman : En vérité Il doit être réalisé selon les préceptes des Vedas. Et Il (se révèle) à celui qui, par le yoga du pranayama (1), de pratyahara (2) et de samadhi (3), ou par la discrimination, médite sur l'adhyatma (4). Il est comme la graine du banyan, ou comme la graine du shyamaka (5), conçu comme étant aussi subtil que le cent millième de la pointe d'un cheveu, etc. Il ne peut être appréhendé ni perçu. Il est non né, Il ne meurt pas, Il n'est ni desséché, ni brûlé, ni ébranlé, ni percé, ni rompu; Il est au-delà de toutes les qualités (gunas) le Témoin, éternellement pur, de l'essence de l'indivisible, unique subtil, sans composants, sans souillure, sans égoïsme, dépourvu de son, de toucher, de goût, de vue et d'odeur, dépourvu de doute, sans expectation; Il est présent en tout, impensable, indescriptible, Il purifie le sale et le souillé; Il est sans action; Il n'a pas de samkaras (impressions dans le mental) : Il est le Purusha qui est appelé le Paramatman.

 

(1) Le contrôle du souffle, de la respiration. Une des étapes du yoga (maîtrise de pranomayakosa). 

(2) Le retrait des sens, stade suivant du yoga (maîtrise de manomayakosa) (d°)

(3) Stade suivant du Yoga, quelquefois traduit par 'transe' ou 'extase' : état d'union.

(4) La vérité essentielle, essence de toute chose. Comme dans 'Adhyatma ramayana' : le Ramayana dans son essence.

(5) Quoique très petit, ses pousses donnent de longues tiges.

 
 
 
Atma Bodha Upanishad
 
आत्मबोध. उपिनषद
 
 
 
II-1-10. L'illusion de Maya m'a abandonné, je suis pure vision; mon ego s'est effrité, tout comme les distinctions entre le monde, la Divinité et l'âme. Je suis le Soi intérieur, qui est sans règles, ni positives ni négatives; je suis la Félicité, en état de perpétuelle dilatation; je suis le témoin, indépendant, je me déploie dans ma propre grandeur; ne connaissant ni le vieil âge, ni le déclin, sans limites qui se font face de part et d'autre, je suis pure connaissance, je suis l'océan de la libération; je suis le subtil, sans aucun attribut.
 
Je suis le savoir sans fin, le propice, l'indivisible unité, le sans-défaut, la réalité illimitée. C'est moi que les Agamas cherchent à connaître, tous les mondes sont attirés vers moi. Je suis pure joie; je suis pur, seul et unique, à jamais brillant d'un éclat qui jamais n'a eu de commencement; j'ai vérifié et établi l'authenticité de la Vérité suprême.
 
Je sais que je suis sans second, je me suis passé au crible de la discrimination. La servitude ? La libération ? C'est le même état, selon mon expérience. J'ai rompu avec ce monde dans lequel le serpent et la corde ont le même degré de réalité; seul Brahman existe, Il est la base unique du monde; en conséquence, le monde n'a aucune existence séparée; tel le sucre imprégné du parfum de la canne à sucre, je suis imprégné de Félicité. Les trois mondes en leur totalité, de Brahma le Créateur au plus insignifiant des vermisseaux, ne sont que des imaginations qui ont traversé mon esprit.
Je ne connais ni servitude, ni libération, ni Shastras, ni Guru. Je suis passé au-delà de Maya, la Grande Illusionniste, et en toutes circonstances – que la vie s'en aille ou que l'esprit soit assailli d'ennemis – je ne ressens aucune misère et reste empli de joie, car je me connais dans ma nature authentique; l'Ignorance a fui quelque part – je ne suis plus l'auteur d'aucune action, je n'ai plus de devoir à accomplir, plus de famille ni de lignée. C'est au corps physique qu'appartiennent ces notions, mais plus à moi qui diffère tout à fait de lui.
 
 
Tout comme, pour une chouette, le soleil est un disque sombre, de même pour l'ignorant, Brahman est pure obscurité. Lorsque la vision est bloquée par des nuages, l'ignorant pense qu'il n'y a pas de soleil. De même que le nectar d'immortalité, l'Amrita, n'est affecté en rien par aucun poison que ce soit, je ne suis plus affecté en rien par les défauts liés à l'inertie, Tamas . Une source lumineuse, même une petite lampe, peut faire reculer une vaste obscurité; de même, un peu de connaissance détruit un grand pan d'ignorance.
De même qu'il n'y a jamais eu, à aucun moment, de serpent à l'intérieur de la corde, de même il n'y a jamais eu le moindre monde à l'intérieur de mon esprit.
Cet enseignement, si on le pratique ne serait-ce qu'un court moment, le temps d'un muhurta, on ne reviendra plus jamais en ce monde.
 
 
Om ! Que mon discours reflète et s'accorde à mon esprit; Que mon esprit reflète mon discours. Ô l'Unique, irradiant Ta propre splendeur, révèle-Toi à moi. Que tous deux, discours et esprit, vous me transmettiez le Véda. Que tout ce que j'ai entendu ne quitte jamais mon esprit.
 
Je réunirai et comblerai la différence entre le jour Et la nuit, grâce à cette étude.
 
Je prononcerai ce qui est verbalement véridique; Je prononcerai ce qui est mentalement véridique.
 
Puisse ce Brahman me protéger; Puisse-t-Il protéger celui qui parle et enseigne, puisse-t-Il me protéger; Puisse-t-Il protéger celui qui parle – Puisse-t-Il protéger celui qui parle.
Om ! Que la Paix soit en moi ! Que la Paix gagne mon environnement ! Que la Paix soit en les forces qui agissent sur moi !
 

Ici se termine l'Atmabodhopanishad, appartenant au Rig Véda.

 

Chandogya upanishad

Svetaketu et l’eau salée

L’histoire de Svetaketu, rappelle la transmission individualisé de l'Atma yoga. Il s'agit d’un fils de retour au pays et tout d’abord imbu de sa science spirituelle, qui, reconnaissant la sagesse de son propre père, demande à recevoir son enseignement.

Uddalaka Aruna, le père de Svetaketu vient de lui enseigner que derrière l’univers – les choses de la nature, l’eau, le feu, les êtres vivants et les humains – il y a l’Essence, l’Être, qui est le support de tout: «Cet Être qui est cette essence subtile, tout ce qui existe possède Cela (Tat) comme étant son Atman. Cela est la Vérité (le Réel). Cela est l’Atman. Tu es Cela, ô Svetaketu!»

Svetaketu demande alors:

— «Vénérable père, peux-tu m’expliquer encore mieux tout cela?»

— «Qu’il en soit ainsi, mon enfant !  Mets ce sel dans de l’eau, et reviens me voir demain matin.»

Ce que fit Svetaketu. Le lendemain matin, son père lui demanda :

—«Mon garçon, amène-moi le sel que tu as mis dans l’eau hier soir.»

Svetaketu chercha le sel dans l’eau mais ne put le trouver.

—  «Cher enfant, c’est parce qu’il s’est dissout ! Prends maintenant une gorgée à la surface de l’eau. Quel est son goût?»

— «Elle est salée. »

— «Prends une gorgée au milieu de l’eau. Quel est son goût?»

— «Elle est salée. »

— «Prends une gorgée au fond de l’eau. Quel est son goût?»

— «Elle est salée.»

— «Va la jeter, puis reviens vers moi!»

Ce que fit Svetaketu, ajoutant :

— «Ce sel existe toujours.»

Alors, son père lui dit :

— «Mon enfant, tu ne peux pas percevoir l’Être qui est véritablement présent dans ton corps; mais il est indéniablement là! Cet Être qui est cette essence subtile, tout ce qui existe possède Cela (Tat) comme étant son Atman. Cela est la Vérité (le Réel). Cela est l’Atman. Tu es Cela, ô Svetaketu!»

Cette upanishad est l'une des plus anciennes écrite aux environs du VIe siècle av. J.-C. 

On considère qu'il y a une centaine d'upanishads (108), dont une douzaine sont considérées comme majeures car elles ont été commentées par les grands maîtres de la tradition indienne (Shankara, Madhva, Ramanuja....).

 

 

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

 

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/

Loka est à la fois un plan de conscience et un plan d'existence.

Divers plans de conscience existent au delà de notre plan terrestre, divers niveaux de réalité co-existent en ce vaste Univers.

Examinons: l'Akasha et l'Astral

AKASHA : Lieu de l'espace, de la conscience pure ; éther ; espace intérieur comme chidakasha ; espace extérieur comme mahakasha.

Le vide est l'état fondamental de la matière : le plan ultime des choses matérielles. C'est ainsi que les physiciens ont nommé ce plan fondamental de la création, parce qu'à ce stade la matière n'existe pas encore. Toute la matière provient d'une substance unique, l'éther luminifère, l'ether dans lequel la lumière se propage comme une onde.

"Beaucoup d'arguments étayent l'hypothèse de l'existence d'un éther. La négation de l'éther impliquerait que l'univers vide n'aurait aucune propriété physique. Les bases fondamentales de la mécaniques contredisent cette affirmation.. L'univers a, selon les lois de la relativité, des propriétés physiques; dans ce sens il existe un éther. L'espace dépourvu d'éther est impensable d'après la théorie de la relativité." (Einstein)

Le concept d'éther a été introduit par Aristote pour désigner le cinquième élément. Ce terme englobait à l'origine tous les objets qui se trouvaient à l'extérieur de l'atmosphère terrestre. Il était un peu le synonyme de ciel et a gardé ce sens dans la poésie. Il s'opposait aux quatre éléments qui composent notre planète : le feu, l'eau, la terre et l'air.

"Les rishis ( voyant du premier ages) ont perçu qu'au commencement du monde, éxistait un état de conscience non manifestée. Etant non-manifesté il était un c'est à dire qu'il n'y avait aucune distinction, aucune dualité (advaita). A partir de cet état de conscience unifié, les vibrations subtiles du son silencieux cosmique -AUM-se manifestèrent. A partir de cette vibration apparut tout d'abord l'élément Ether. Cet élément ethérique commença à se mouvoir librement ; ces subtils mouvements de l'éther étaient crées par le principe du mouvement, L'air, qui est l'Éther en action. Il y eu friction lorsque le corps ethérique commença à se mouvoir, et par cette friction fut crée la chaleur. Ces particules d'énergie-chaleur se combinèrent pour former une lumière intense et a partir de cette lumière se manifesta l'élément Feu. Par cette chaleur du Feu, certains éléments etheriques se dissolurent et se liquéfièrent, manifestant l'élément Eau qui se solidifia ensuite pour former les molécules de la Terre." (G.Edde,Chakras et Santé).

Le problème est qu'il n'y a tout simplement pas moyen de rendre physique un plan d'existence composé entièrement de conscience. Mais par l'Initiation la conscience individuelle s'éveille et se déploie dans toute ses dimensions.

 

ASTRAL

Il s'agit d'un monde plus proche du rêve que de la réalité. C'est le plan qui est lié aux émotions, aux sentiments, aux désirs, aux souhaits. Certains voyants religieux ont pu confondre l'astral avec le plan divin ultime, et l'ont appelé "paradis". Le plan astral se compose d'une matière en mouvement incessant, qui adopte toutes les formes imaginables avec rapidité, passant continuellement de l'une à une autre. Le niveau astral est fluide. Il est une extériorisation de notre monde intérieur, de nos rêves, de nos désirs. C'est un univers brillant avec infinité de nuances qui incluent beaucoup de couleurs non connues dans le monde physique.

Le plan astral est subdivisé à son tour en différents niveaux. Dans les sous-plans inférieurs nous trouvons le premier niveau qui est celui de l'existentialité brouillée. C'est le monde des cauchemars, de la haine, de la peur. C'est l'état lié à ce que les chrétiens considèrent comme l'enfer, un niveau où ses habitants sont sujets à beaucoup de peines et de souffrances.
Le Ciel et l'Enfer sont présents dans l'homme, c'est son propre bagage intérieur. C'est à lui de choisir de descendre ou de monter dans les degrés spirituels.
Dans les niveaux supérieurs nous trouvons le Plan de la Bonté. Il s'agit d'un lieu d'une luminosité et d'un environnement extrêmement raffinés.
Le paradis, ou plutôt les paradis, sont des plans supérieurs de l'Astral.

Mais ils sont pas la réalité ultime. D'après le Védanta on peut comparer le paradis à une sorte de lieu de vacances. Après la mort, si l'on a fait suffisamment de bonnes actions dans la vie, on peut rester très longtemps au paradis. Mais il faudra bien finir par retourner sur un plan terrestre. Ainsi, même au paradis, on est toujours dans l'ignorance de sa vraie nature.
Le but de l'homme est la Réalisation du Soi. C'est l'Atma qui est la réalité ultime; quand on réalise sa vraie nature, on atteint l'accomplissement spirituel en cette vie même, la réalisation suprême de la Vérité de qui nous sommes.

***

Aux yeux des hindous, le monde matériel n'est pas le seul, il est une partie d'une cosmographie plus élaborée. La cosmologie traditionnelle cite .

  • Les Royaumes malheureux
    • Enfers
    • Esprits malades
    • Royaume animal
    • Asuras, ou démons.
  • Royaumes heureux
    • Manussa, le royaume des humains,
    • Royaume des 33 dieux,
    • Tusita, le royaume du bonheur,
    • Nimmanarati, monde de devas "qui se réjouissent de leur propre création" ,

Nous renaissons à chaque instant comme démon ou comme humain ou comme dieu...

Au-delà se trouve le Nirvana...

Ces notions issues des révélations des Rishis, existaient environ 2000 ans av. J.-C.

 

 



En savoir plus : http://atma83.webnode.fr/loka/